ASS POULIGNY NOTRE DAME      : site officiel du club de foot de POULIGNY NOTRE DAME - footeo

La clinique du Manoir veut rééduquer les sportifs

La clinique du Manoir veut rééduquer les sportifs
À Pouligny-Notre-Dame, la clinique du Manoir va doubler sa surface, rapatrier ses lits de La Châtre et se doter d'installations modernes. On y croisera aussi des sportifs de haut niveau.

La clinique du Manoir en Berry, à Pouligny-Notre-Dame, va doubler sa surface de bâtiment d'ici trois ans. Spécialisé dans le soin aux diabétiques, aux personnes en surpoids, le centre de convalescence et diététique reste sur son coeur de métier mais développe ses activités. 
La première tranche d'extension concerne l'ajout d'une aile, de cinq niveaux et d'un sous-sol, destinée à rapatrier les 32 lits, pour l'heure sur La Châtre, dans la clinique du Boischaut. « Nous avons aussi eu l'autorisation pour des hospitalisations de jour » indique Jean-Marc Chauveau, le PDG. Dans un deuxième temps, en mars 2010 normalement, un deuxième bâtiment sera en chantier. Une fois terminé, il abritera une zone de rééducation fonctionnelle composée de salles adaptées et d'une piscine. Dans un même temps, l'établissement va reconstruire totalement sa cuisine sur 600 m2. « Nous sommes un des rares établissements à élaborer nos repas sur place » confie le directeur. L'espace accueil sera lui aussi complètement refait. 
Les bâtiments les plus anciens seront ensuite démolis. Ces travaux sont chiffrés à 8 millions d'euros. Un investissement lourd, mais nécessaire, pour l'établissement, racheté en 1992 par le docteur Chauveau, cancérologue, à MM. Véry et Amengual. 
à l'heure actuelle, le délai d'attente des patients  est de cinq à six mois. La surcharge pondérale ou l'obésité tendent à devenir de plus en plus courants. « Nous utilisons du matériel spécifique qui a l'avantage d'entrer aussi dans les soins aux sportifs. Nos compétences médicales en rééducation et en matière de nutrition vont nous permettre de nous positionner sur la médecine du sport » explique le docteur Chauveau qui a mûrement réfléchi au projet : « Il existe très peu de centre de remise en forme des sportifs en France. L'un est au Cap Breton, l'autre à Monaco, je crois. Ces centres sont en fait réservés à un public très privilégié, du très haut niveau. Les autres sportifs ont des difficultés à trouver des établissements qui les accueillent. Des clubs de 1re ou de deuxième division seraient intéressés.» Les contacts avec un médecin du sport sont pris. Trois kinésithérapeutes rejoindront l'équipe ainsi que d'autres médecins spécialistes, notamment grâce à des partenariats noués avec l'hôpital de Châteauroux et d'Issoudun. « Nous avons un environnement agréable, des possibilités d'hébergement avec les Dryades, des équipements sportifs intéressants sur La Châtre ». 

Le réseau télémédecine
Les nouveaux locaux sont également prévus pour accueillir le réseau de télémédecine dans un espace adapté.
Il faudra bien ça puisque ce concept original d'échanges médicaux est officiellement reconnu. Le 29 octobre, les docteurs Chauveau et Caudron accueilleront élus, représentants de l'Urcam et professionnels de la santé pour l'inauguration officielle du réseau. Tous les médecins de l'Indre, exerçant en libéral ou dans le public, pourront être raccordés. Pour l'heure, trente-cinq sont équipés et une dizaine en phase de l'être. 
Catherine Pontier

6 Derniers matchs

P G P P P G

Répartition des buts

9 buts marqués
13 buts encaissés

Graphique des victoires

Tous les tournois